Une association vous fait danser gratuitement ce week-end à Saint-Ouen

Il serait dommage de ne pas profiter au maximum de la galerie Amarrage de Saint-Ouen et de sa cour extérieure colorée. L’exposition itinérante ‘Gaïa’ de l’association Le Pavé dans la m’Art, qui milite pour l’échange et les rencontres autour de l’art contemporain, vous propose vingt-quatre exposants de toute origine qui tentent de répondre de manière subjective à la question : « Quel sens la figure mythologique de la Terre-Mère peut-elle avoir dans nos sociétés contemporaines ? » Trop fatigant d’y penser au boulot ? Pas d’inquiétudes, un collectif de jeunes fêtards appelé La Basse Cour investit le lieu ce week-end pour alléger la réflexion. L’entrée est gratuite, ouverte à tous. Si le vent et le froid vous turlupinent, n’ayez crainte ! Les organisateurs « bassecouriens » couvriront 140 mètres carrés pour que vous puissiez vous trémousser dans la chaleur. Côté programmation, deux après-midis musicaux entre DJ sets, concerts et une jam session ouverte au public. La musique, la musique, mais pas seulement. Une table de trocs à dispo, de la nourriture pas chère pour les estomacs criant famine et un bar associatif à prix mini (1,50 € le demi) pour les gosiers assoiffés.

La Basse Cour, pourquoi ce nom de poulailler ? Pour le savoir, on a rencontré Théo, l’un des fondateurs. Il y a quatre ans, ces soirées étaient organisées en petit comité dans une ferme en banlieue proche, où l’on trouvait des poules et des coqs. Progressivement, les événements ramènent de plus en plus de monde : amis d’amis et autres pièces rapportées. « Si on arrive à faire des soirées de manière privée, pourquoi on ne le ferait pas publiquement ? Et c’est en mars 2014 qu’on a créé l’asso. Pour garder en souvenir nos premiers moments en compagnie des animaux de la ferme, on a décidé de s’appeler ‘La Basse Cour’ », nous explique-t-il. Une organisation à but non lucratif où les postes se répartissent selon les profils et les compétences : plusieurs amoureux de musique électronique, un dénicheur de lieux, un habitué des associations pour les démarches administratives, etc. Du chill gratuit vous attend donc ces samedi et dimanche à Saint-Ouen. Après tout, il y aura peut-être aussi des poules et des coqs, mais de taille humaine.image-2 image-3

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s